• DE RETOUR DU BRAME

    DE RETOUR DU BRAME

        

         Autour de la fin-septembre, période du brame du cerf, les photographes animaliers dorment peu, tôt levés et tard couchés.  

        Rôdant en forêt à l'aube et au crépuscule, ils s'occupent le jour à mettre en ordre et en forme les photos de la veille, imaginer les randonnées prochaines, préparer leur matériel et , parfois, soigner les bobos de la veille ( chutes, courbatures, ...).

         Passent ainsi trois semaines de vie vive totalement étrangère aux routines et au confort moderne.   Trois semaines où s'imbriquent et interfèrent l'exercice physique, la technique photographique, l'attente d'émotions fortes et la recherche de prise de vues originales et/ou esthétiques.

         Mais le retour du brame peut être assez déprimant quand aux fatigues accumulées s'ajoute le constat de l'ordinaire médiocrité de la vie quotidienne et l'évidence que l'avancée de l'âge nous y réduira de plus en plus .

     

                                                                                                                                   Franck Reinnaz


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :