• Bernard Chambaz : " Eté II " et " Etc. " ( Ed. Flammarion 2010 et 2016 )

     


    Bernard Chambaz : " Etc. "  ( Ed. Flammarion 2016 )     En 2010, " Eté II" de Bernard Chambaz paraissait chez Flammarion, impressionnant pavé poétique de 260 pages grand format, dont le premier volume, paru en 2005, avait reçu le prix Apollinaire.

         Alternant proses et textes versifiés de vers très libres, ce livre exposait les divagations d'un poète sous l'apparence changeante d'une page de journal intime, d'un paragraphe d'essai littéraire ou d'un poème.

         "Tout est dans Tout" pour l'homme de culture, dont les divagations suivent la loi des apparentements analogue à celle des rêves : Telle personne, par exemple, est dotée d'une longue chevelure qui font penser aux algues, celles-ci nous ramènent aux rivières et les rivières nous emportent aux océans des navigateurs, etc.

         Lisant ce type d'écriture, la distance me semble courte et glissante entre deux réactions possibles: Trouver plaisante cette démonstration de culture dans une ambiance de rêve éveillé ou s'agacer de cette intempérance de langue tournant à vide comme par automatisme :

     " comment ça coexiste                                                                                                                                            avec les cimmériens avec Darius avec le sacré                                                                                                          la vieille automobile rouge rangée                                                                                                                      derrière le hangar                                                                                                                                                  la sensation du vent chaud sur ma peau                                                                                                                  le monde entier l'histoire du monde entier                                                                                                              pris dans le poème                                                                                                                                      vibration                                                                                                                                                          gelée de mûres comme les chinois                                                                                                                          les tombereaux de fleurs les équivalences                                                                                                            4000 livres de rose                                                                                                                                            magnolias                                                                                                                                                    mimosas "        ( page 190 )

    Bernard Chambaz : " Etc. "  ( Ed. Flammarion 2016 )

     

         On retrouve la même intempérance de langue dans "Etc." paru en 2016.     Cet ensemble de poème versifiés comprend 5 parties :

    - Par son style et ses thèmes, la partie médiane, intitulée "Dernières nouvelles données du bord de l'océan" pourrait être lue comme une suite à "Ete II" .

    - Dans " Etc. ", brillante et légère bulle de culture, l'auteur aligne les réflexions diverses sur l'usage de cet "Etc." dans la littérature poétique. 

    - "Du Bellay du balai " offre des vers si irréguliers et si libres que ce titre en semble annoncer ironiquement le programme.

    - " La mort de Verlaine " et "Vous avez le bonjour de Robert Desnos" proposent d'intéressantes anecdotes sur les derniers moments puis la mort de ces deux grands poètes. 

     

         Certains lecteurs à qui la concision, les coqs à l'âne et les libertés prises avec la grammaire ne suffisent pas, se demanderont s'il s'agit bien ici de poésie. Comme souvent, face aux "poémes-Flammarion", j'hésite à me prononcer .

     

                                                                                                 Franck Reinnaz

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :